CDC Biodiversité animatrice de la biodiversité des villes méditerranéennes

CDC Biodiversité anime la table ronde consacrée à « la biodiversité au cœur du métabolisme urbain » vendredi 26 avril à Marseille. Organisée dans le cadre de la 2e session des « ateliers de l’AVITEM », elle fait partie d’un des moments forts de cette journée entièrement dédiée à la biodiversité pour les villes Méditerranéennes.

La 2e session des « ateliers de l’AVITEM » est un événement labellisé IPBES. Les intervenants échangent sur « quelle biodiversité pour les villes Méditerranéennes ? ».
La 2e session des « ateliers de l’AVITEM » est un événement labellisé IPBES. Les intervenants échangent sur « quelle biodiversité pour les villes Méditerranéennes ? ».

À cette occasion, Antoine Cadi, directeur de l’Innovation et de la recherche de CDC Biodiversité a rappelé que le sujet de la nature en ville ne peut plus être simplement une option à la politique publique des villes mais doit désormais faire l’objet d’un parti pris résolument ambitieux pour répondre aux nombreux enjeux en matière d’environnement urbain.

La lutte contre les îlots de chaleur ou les inondations, la ville intense qui doit être à la fois dense et agréable, la réduction de l’artificialisation, entre autre sont autant de défis sur lesquels la Mission Économie de la Biodiversité travaille et partage dans ses publications, comme notamment « Biodiversité et économie urbaine », « Infrastructures vertes urbaines et développement » ou plus récemment « Végétalisation du bâti et biodiversité ».

Organisée par l’Agence des villes et territoires méditerranéens durables (AVITEM) cette journée du 26 avril est un événement labellisé IPBES. Les intervenants des 4 tables rondes échangent sur la problématique « quelle biodiversité pour les villes Méditerranéennes ? ».

Cet atelier s’inscrit dans une optique de coopération entre partenaires institutionnels, laboratoires de recherche et organisation de la société civile, engagés dans la thématique de la protection et de la valorisation de la biodiversité en ville. Il tend à partager les réflexions et les meilleures pratiques durables dans le cadre de projets d’aménagement et réaménagement. La biodiversité dans les villes méditerranéennes est un bien commun à préserver et l’identification des principes de réussite des projets de restauration de cette diversité en milieu urbain méditerranéen est un engagement collectif à solliciter et à circulariser. Facteurs sociaux, engagement citoyen, impulsions institutionnelles et solutions basées sur la nature sont autant de sources de résultats qui méritent d’être connues et diffusée.

Les objectifs de cette journée sont :

  • Identifier et diffuser des pratiques régulatrices de dysfonctionnements urbains : bruit, îlots de chaleur, qualité de l’air
  • Valoriser et circulariser les savoir-faire reconnus dans certaines conditions et sur certains espaces
  • Accéder à une prise de conscience collective et citoyenne des richesses partagées
  • Accélérer la valorisation des liens sociaux (jardins partagés et gestion participative d’espaces publics) comme atouts de la réussite des projets porteurs de préservation de la biodiversité
  • Redessiner les paysages urbains au bénéfice du bien-être et du mieux vivre des populations
  • Partager les réflexions et les meilleures pratiques durables dans le cadre de projets d’aménagement et de réaménagement
A éclaircir Antoine Cadi, directeur de l’innovation et de la recherche de CDC Biodiversité anime la table ronde « la biodiversité au cœur du métabolisme urbain ». ©CDC Biodiversité
A éclaircir Antoine Cadi, directeur de l’innovation et de la recherche de CDC Biodiversité anime la table ronde « la biodiversité au cœur du métabolisme urbain ». ©CDC Biodiversité

La biodiversité dans les villes méditerranéennes est un bien commun à préserver et l’identification des principes de réussite des projets de restauration de cette diversité en milieu urbain méditerranéen est un engament collectif à solliciter et à circulariser. Facteurs sociaux, engagements citoyens, impulsions institutionnelles et solutions basées sur la nature sont autant de sources de résultats qui méritent d’être connues et diffusées.