Concours Arbres d’Avenir – Soutien au développement de l’agroforesterie

Typologie(s) de projet :
0 m² de nature adaptée et restaurée

La situation de départ

Un prix Nature 2050 pour la biodiversité récompensant des projets d’agroforesterie

Nature 2050 s’associe à Accorhotels, Fermes d’avenir et Saaltus pour décerner un prix dans le cadre du Concours Arbres d’Avenir. Ce sont 6 fermes réparties sur l’ensemble du territoire (Allier, Bouches-du-Rhône, Drôme, Hérault, Maine-et-Loire et Seine-Maritime) qui ont vu leurs projets d’agroforesterie récompensés par le Prix Nature 2050 pour la biodiversité. Ces projets visent à soutenir des pratiques agroécologiques, à complexifier les paysages agricoles et à les adapter au changement climatique tout en restaurant la biodiversité. La dotation de Nature 2050 pour faire éclore ces 6 projets est de 100 000 €.

Les axes d’action

Les producteurs récompensés ont en commun la capacité de mobiliser leurs savoirs et leurs capacités d’innovation pour examiner et réinventer leur système de production. En pratiquant l’agroforesterie, ils mettent en oeuvre le principe d’intensification écologique. En effet, l’implantation d’arbres est une forme d’optimisation de l’énergie solaire. Sur une même surface, cultures et arbres transforment cette énergie grâce à la photosynthèse, la production de biomasse à l’hectare est augmentée, de nouvelles filières agricoles créées tout en restaurant des milieux favorables à l’accueil de la biodiversité.

Les objectifs

Pour la biodiversité

  • Créer des continuités écologiques entre les fermes et les espaces naturels et agricoles limitrophes
  • Restaurer des habitats favorables à l’accueil de la faune

Pour le climat

  • Limiter les effets du changement climatique sur les productions agricoles (micro-climat favorable aux cultures et aux animaux, brise-vent, ombrage grâce à la canopée)

Pour le territoire

  • Participer à la création de nouvelles filières économiques (biomasse, bois d’œuvre)
  • Prouver la pertinence de ces modèles pour essaimage sur le territoire

Les actions et les moyens prévus

Les actions planifiées

A elles six , les exploitations agricoles lauréates ambitionnent la plantation de 19 000 arbres sur une surface globale d’environ 130 hectares. Les projets représentent une diversité de systèmes de production (élevage, grandes cultures, cultures spécialisées) et de profils d’agriculteurs pour expérimenter différents modèles.

La réalisation de ces aménagements s’appuie sur des partenaires variés sur le territoire (associations naturalistes, opérateurs agroforestiers, syndicats locaux, organisations professionnelles agricoles, citoyens) et favorise les échanges et la mise en réseau, préalables à la diffusion de ces bonnes pratiques.

Calendrier

2017 : Phase d’étude

2017-2018 : Plantations

2019 – 2050 : Suivi

La photo est une illustration du projet.
Elle ne reflète pas précisément la réalité du terrain.

Les partenaires du projet

Les partenaires

Des scientifiques reconnus, spécialistes de l’environnement, des associations de protection de la nature et les experts de la CDC Biodiversité participent à ce programme novateur.