Création d’un Pré-Verger, une pratique agroforestière ancestrale (Bugnicourt, Nord)

Typologie(s) de projet :
0 m² de nature adaptée et restaurée

La situation de départ

Une friche immobilière transformée en support de biodiversité

Le territoire concerné est la Communauté d’Agglomération du Douaisis, située dans le département du Nord, dans les Hauts de France. Le village de Bugnicourt, au sud de Douai, domine les plaines agricoles de l’Ostrevent à l’ouest et à l’est. Il a été choisi par Habitat du nord et ses partenaires locaux pour créer un pré-verger en faveur de la biodiversité, sur une friche initialement destinée à une opération immobilière.

Principe de l’action

Les prés vergers étaient très présents avant le remembrement et l’intensification des pratiques agricoles.Contrairement aux vergers de production intensive, le pré-verger est proche du verger bio, car il n’utilise pas de pesticide chimique. Sa fructification peut être tardive (10 ans), une contrainte compensée par la diversité des essences. Les arbres fruitiers choisis sont de haute tige, moyenne et de basse tige et nécessitent un entretien très limité. Les arbres sont peu taillés et l’herbe est fauchée régulièrement ou pâturée par des animaux pour ne pas priver d’eau les fruitiers qui en ont besoin.

Grâce à la diversité des habitats (haies, arbres, prairies permanentes) et des espèces présentes, les prés-verger permettent d’obtenir une plus grande biodiversité. En outre, ils permettent de limiter l’utilisation de produits phytosanitaires grâce à un espacement plus important des fruitiers, mais également de réduire le recours à l’engrais, apporté directement par la fréquentation animale.

Ce projet aura une vocation de lieu didactique, culturelle et pédagogique en lien avec les écoles, associations, la collectivité et éventuellement nourricière en fonction des projets développés dans le cadre du comité de gestion.

Les objectifs

Pour la biodiversité

Offrir une large palette de micro-habitats favorisant l’accueil des espèces (oiseaux insectivores, chauve-souris, insectes auxiliaires)

Pour le climat

Préserver la fertilité du sol par l’installation d’un système pré-verger qui présente une grande autonomie en azote et en nutriments minéraux.

Pour le territoire

  • Augmenter la résilience des écosystèmes par l’installation d’un pré-Verger et développer l’activité agroforestière.
  • Mobiliser les acteurs du territoire sur un site ouvert qui favorise les actions de sensibilisation autour de la pratique agroforestière.

Les actions et les moyens prévus

Des actions d’aménagement tenant compte des particularités du territoire

  • Planter 153 arbres fruitiers régionaux : 135 sujets basse et demi-tige et 18 sujets haute tige, sur un site aéré, sans exposition excessive aux vents, bien ensoleillé, sur une parcelle en légère pente et orientée au nord-ouest.
  • Conforter une haie bocagère en plantant 80 arbustes qui favorisent l’écosystème et protègent les sujets du vent.
  • Ouvrir cet espace aux locataires d’Habitat du Nord, aux habitants de Bugnicourt, aux associations locales et à la Ville de Bugnicourt.

Calendrier

2017 – 2018  : travaux de plantation
2018 – 2050 : Suivi

La photo est une illustration du projet.
Elle ne reflète pas précisément la réalité du terrain.

Les partenaires du projet

La Ville de Bugnicourt, les associations locales, les producteurs locaux

Les partenaires

Des scientifiques reconnus, spécialistes de l’environnement, des associations de protection de la nature et les experts de la CDC Biodiversité participent à ce programme novateur.