Renforcement de la biodiversité du bois d’Avaize et sa connexion au massif du Pilat (Saint-Étienne)

Typologie(s) de projet :
0 m² de nature adaptée et restaurée

La situation de départ

Un ancien site minier reconquis par la végétation

Le parc du Bois d’Avaize, d’une superficie de 30 ha, est situé au sud-est de Saint-Étienne sur un site collinaire entre 540 et 640 m d’altitude. Cet ancien site minier, exploité du XVe siècle jusqu’en 1931, a été progressivement reconquis par la végétation avant d’être aménagé en parc municipal en 1996.

En février 2016, un diagnostic écologique a été réalisé par la ville de Saint-Étienne assorti de recommandations de gestion.

3 axes d’action

Au regard de ces éléments et des attentes de la ville de Saint-Étienne, les actions entreprises s’articuleront autour de trois axes :

  • Diversifier les milieux pour renforcer l’attractivité écologique du site,
  • Créer un verger conservatoire favorable à la biodiversité,
  • Reconnecter le parc au massif du Pilat.

Les objectifs

Pour la nature et le territoire

Renforcer la biodiversité du Parc du Bois d’Avaize, sa connexion au massif du Pilat et sensibiliser la population au changement climatique.

Les actions et les moyens prévus

Les actions à l’étude répondent à des objectifs opérationnels propres

  • Création d’un verger conservatoire

L’objectif est de présenter au public qui fréquente le parc, une autre façon de cultiver permettant le développement de la biodiversité et qui pourrait être plus résilient face au changement climatique. Les actions menées s’inspireront des méthodes de permaculture pour restaurer cette plantation de robiniers en verger conservatoire. Ce verger permettra de conserver des variétés anciennes et de suivre leur évolution face au changement climatique.

  • Augmentation des milieux favorables aux amphibiens

La création d’un réseau de mares forestières permettra le développement et la reproduction de nombreuses espèces floristiques et faunistiques (dont les Amphibiens).

  • Amélioration de la connexion du parc avec le massif du Pilat

Le parc du Bois d’Avaize est isolé au nord par la ville de Saint-Étienne et au sud par la RN88, ce qui limite les déplacements de la faune, terrestre tout au moins. Au sud du parc, un ouvrage permet de franchir la RN88. À sa suite, un corridor plus ou moins continu permet une connexion au massif du Pilat. La végétalisation de cet ouvrage et de ses abords, à travers par exemple la création d’une bande enherbée sur l’un des trottoirs, favoriserait sa fréquentation par la faune la nuit et permettrait de reconnecter cette entité au massif du Pilat.

Calendrier 2016

Finalisation du projet avec Saint-Étienne Métropole d’ici la fin de l’année 2016.

La photo est une illustration du projet.
Elle ne reflète pas précisément la réalité du terrain.

Les partenaires du projet

Les partenaires

Des scientifiques reconnus, spécialistes de l’environnement, des associations de protection de la nature et les experts de la CDC Biodiversité participent à ce programme novateur.