Lancement officiel de la 2ème édition de l’appel à projet « Nature 2050 – Métropole du Grand Paris »

Le 15 février, un deuxième appel à projets commun a été lancé par CDC Biodiversité et la Métropole du Grand Paris, à l’attention des communes et établissement publics territoriaux métropolitains. L’objectif est de renforcer la résilience du territoire aux changements climatiques par les solutions fondées sur la nature. Les candidatures peuvent être déposées jusqu’au 3 juin 2022.

À gauche, Aimé Césaire : Square de biodiversité (2021) - Projet lauréat de 2019 – EPT Plaine Commune (93) ©CDC Biodiversité. À droite : Pas japonais en cœur de ville (2021) – Projet lauréat de 2019 – Ville de Rueil Malmaison (92) ©CDC Biodiversité
À gauche, Aimé Césaire : Square de biodiversité (2021) - Projet lauréat de 2019 – EPT Plaine Commune (93) ©CDC Biodiversité. À droite : Pas japonais en cœur de ville (2021) – Projet lauréat de 2019 – Ville de Rueil Malmaison (92) ©CDC Biodiversité

Le Conseil de la Métropole du Grand Paris s’est tenu le 15 février 2022 sous la présidence de Patrick OLLIER. Au cours de la séance, la convention de partenariat avec CDC Biodiversité sur le lancement du deuxième appel à projet « Nature 2050 – Métropole du Grand Paris » a été adoptée à l’unanimité des suffrages exprimés.

L’engagement de la Métropole du Grand Paris

L’appel à projets, présenté lors du conseil par Antoinette GÜHL, Vice-présidente déléguée à la Nature en Ville, à la Biodiversité et à l’Agriculture métropolitaine, permet aux communes et territoires lauréats de bénéficier d’une aide financière visant à renforcer leur résilience face au changement climatique et à préserver leur biodiversité par la mise en œuvre de solutions fondées sur la nature. La Métropole du Grand Paris a doublé son soutien financier par rapport à la 1re édition de l’appel à projets, portant son effort à 4 millions d’euros. Le programme Nature 2050 de CDC Biodiversité apportera des financements engagés par les acteurs économiques souhaitant aller au-delà de leurs obligations règlementaires et renforcer leur ancrage territorial. Tout versement de 5 € HT permettra le développement et la pérennisation jusqu’en 2050 de 1 m² de nature sur le territoire métropolitain.

« Je remercie CDC Biodiversité et sa Directrice générale, Marianne LOURADOUR, qui est un allié historique et exemplaire depuis la création de la Métropole »

Les candidats ont jusqu’au 3 juin

Les porteurs de projets ont jusqu’au 3 juin pour envoyer leurs candidatures dans l’optique de devenir futur lauréat de l’appel à projet. Leurs actions devront être basées sur des solutions fondées sur la nature favorisant la restauration et le maintien des services écosystémiques et renforçant la résilience et la viabilité socioéconomique des activités humaines et du territoire métropolitain.

L’extension urbaine, le réchauffement climatique, la nécessité de préserver la biodiversité exigent la constitution au cœur des villes, de nouvelles infrastructures vertes. Elles permettent de répondre au besoin de nature des citadins, de renforcer les services naturels (réduction des îlots de chaleur, régulation hydrique, épuration de l’air, approvisionnement – agriculture urbaine) et de maintenir la diversité biologique.

Pour découvrir les actions des différents projets lauréats de l’appel à projet de 2019 cliquer ici

Pour en savoir plus sur l’appel à projet et comment candidater cliquer ici

Nature au cimetière, Meudon (2021) lauréat de 2019 © CDC Biodiversité
Nature au cimetière, Meudon (2021) lauréat de 2019 © CDC Biodiversité

Le 26 octobre 2021, Patrick Ollier, Président de la Métropole du Grand Paris témoigne au Colloque Nature 2050 aux côtés d’Edward Arkwright, directeur générale du groupe ADP © ph jacob
IMAGE : CDC Biodiversite 261021 ©