Région Bretagne : vers l’émergence de nouvelles actions Nature 2050 !

De gauche à droite : Serge Lamy, élu d’Argentré du Plessis, Yoann Hemon (T2L), associés du GAEC, représentants de la LPO, et Stéphane Sachet, expert en agroforesterie. © CDC Biodiversité
De gauche à droite : Serge Lamy, élu d’Argentré du Plessis, Yoann Hemon (T2L), associés du GAEC, représentants de la LPO, et Stéphane Sachet, expert en agroforesterie. © CDC Biodiversité

Vendredi 20 décembre, Serge Lamy, élu de la commune d’Argentré du Plessis (35), Yoann Hemon de l’entreprise T2L, Suzanne Rihal, Cheffe de Projets Nature 2050 chez CDC Biodiversité et plusieurs représentants de la branche locale de la LPO se réunissaient autour de Stéphane Sachet, expert en agroforesterie et Regis Badié, éleveur bovin, sur l’exploitation agricole de ce dernier dans la commune d’Argentré du Plessis.

L’objectif de cette rencontre : découvrir et promouvoir le projet d’agroforesterie que ces deux derniers ont coconstruits et pour lequel ils recherchent aujourd’hui des partenariats et financements afin de pouvoir le mettre en œuvre.

Une des cibles d’actions prioritaires du programme Nature 2050 vise à soutenir les exploitants agricoles qui entament une transition vers des pratiques plus respectueuses de l’environnement. Plus particulièrement, ces agriculteurs souhaitent renforcer la résilience de leur exploitation face aux variations climatiques mais également accueillir davantage de biodiversité sur leurs parcelles.

C’est le cas du projet de Régis Badié et de son GAEC. Celui-ci souhaite améliorer le bien-être de son troupeau qui subit des chaleurs estivales de plus en plus intenses. L’ombre, actuellement trop limité sur la ferme, aboutit à des pertes de rendement. Les aménagements agroforestiers créeront des zones d’ombrage mais représenteront également une source de fourrage complémentaire et diversifié pendant ces épisodes caniculaires.

Afin de pouvoir soutenir de telles initiatives régionales, CDC Biodiversité appelle les acteurs locaux, les entreprises qui le souhaitent, à s’engager en faveur du programme Nature 2050.

Parcelles agricoles sur lesquelles sera implémenté le projet. © CDC Biodiversité
Parcelles agricoles sur lesquelles sera implémenté le projet. © CDC Biodiversité
Parcelles agricoles sur lesquelles sera implémenté le projet. © CDC Biodiversité
De gauche à droite : représentants de la LPO, Yoann Hemon (T2L), associés du GAEC, et Stéphane Sachet, expert en agroforesterie. © CDC Biodiversité
De gauche à droite : représentants de la LPO, Yoann Hemon (T2L), associés du GAEC, et Stéphane Sachet, expert en agroforesterie. © CDC Biodiversité