Remise des Prix du Concours Agriculteurs d’Avenir : 5 projets d’agroforesterie, lauréats Nature 2050

Antoine Cadi remet leurs prix aux cinq lauréats de la catégorie « Arbres, Climat & Biodiversité – Nature 2050 ». © Clarins
Antoine Cadi remet leurs prix aux cinq lauréats de la catégorie « Arbres, Climat & Biodiversité – Nature 2050 ». © Clarins

Répartis sur l’ensemble du territoire, ces projets visent à restaurer la biodiversité sur des terrains agricoles afin d’enclencher ou de renforcer une transition de ces exploitations vers des systèmes agricoles performants grâce à des aménagements arborés associés à des pâturages et des cultures.

Ces projets s’inscrivent dans le cadre du Concours Agriculteurs d’Avenir, initié par les entreprises Accor et Clarins. CDC Biodiversité via Nature 2050 soutient 5 lauréats du Concours dont les projets contribuent à la restauration de la biodiversité et l’adaptation des territoires au changement climatique.

La remise des Prix du Concours, organisée mercredi 13 novembre à l’espace Foodentropie à Nanterre, a été l’opportunité :

  • d’échanger avec les nombreuses exploitations agricoles portant des projets de transition agroécologique ambitieux,
  • de revoir les lauréats des éditions précédentes pour échanger sur le suivi des indicateurs Nature 2050 et,
  • de saluer l’engagement du gagnant 2019 du Prix Nature 2050, le GAEC de l’île d’Arz, représenté par Thomas Meignan et ses associés.
De gauche à droite : Jules Castro, Mickaël Jouvier, Arnaud Herrmann, Antoine Cadi, Marguerite Laborde et Marina Poiroux lors de la table ronde « Comment le consommateur et le changement climatique conduisent à une accélération de la transition agro écologique ? » © CDC Biodiversité
De gauche à droite : Jules Castro, Mickaël Jouvier, Arnaud Herrmann, Antoine Cadi, Marguerite Laborde et Marina Poiroux lors de la table ronde « Comment le consommateur et le changement climatique conduisent à une accélération de la transition agro écologique ? » © CDC Biodiversité

Les 5 projets lauréats de la catégorie « Arbres, Climat & Biodiversité – Nature 2050 » sont :

  1. La ferme du développement durable (Herleville, Somme)
    Le projet : La plantation de 2500 arbres a pour objectif de lutter contre l’érosion. La diversité des espèces locales et de variétés cultivées vise à favoriser la faune auxiliaire et limiter l’impact des maladies. L’implantation de diverses espèces fruitières assure une activité saisonnière complémentaire et la création d’un emploi à temps partiel.
  2. Les Sœurs du Maine (Biron, Charente-Maritime)
    Le projet :Développer une ferme agroforestière résiliente, permettant de diversifier les productions en intégrant dans le système des fruitiers à jus et des arbres à sève, favoriser la biodiversité fonctionnelle et patrimoniale et constituer un cadre de vie agréable.
  3. Les jardins du Davantaygue (Ayros-Arbouix, Hautes-Pyrénées)
    Le projet :Créer un conservatoire de variétés anciennes endémiques, adaptées et résistantes aux conditions pédoclimatiques de la région (1010 arbres).
  4. GAEC de l’île d’Arz (Morbihan)
    Le projet :Accompagner les terres agricoles faiblement arborées vers plus de résilience, amélioration du bien-être animal, et production de fourrages (3789 plants)
  5. Ferme de Pauline (Petit Tenquin, Moselle)
    Le projet :Proposer une agriculture biologique et alternative et une reconquête de la biodiversité sur un sol instable et en proie aux sécheresses et aux érosions grâce au mélange d’essences sauvages et locales et en améliorant les pratiques d’agriculture.