Aimé Césaire: square de biodiversité

Typologie(s) de projet : ,

Restauration des franges végétalisées du square Aimé Césaire

SEINE SAINT DENIS (93) 

2020 > 2050

0
surface totale du projet

CONTEXTE

Plaine Commune s’est engagée à maintenir et développer la biodiversité pour le bien-être des habitants et des usagers notamment dans les quartiers les plus vulnérables. Les actions menées répondent également aux objectifs d’atténuation et d’adaptation au changement climatique, sur un territoire où la part d’espaces verts par habitant est inférieure à la moyenne du territoire de la Métropole du Grand Paris. Pour cela, Plaine Commune s’est dotée d’une Trame verte et bleue multifonctionnelle en 2015, qui s’inscrit par ailleurs dans le Plan Climat Air Énergie territorial. Le projet du square Aimé Césaire à Aubervilliers vise ainsi à revenir sur l’aménagement initial d’un parc structuré en fragmenté nécessitant un entretien soutenu.

Ce projet s’intègre dans la trame bleue du fait de sa proximité géographique avec le Canal Saint-Denis, qui constitue un corridor alluvial multi-trame de biodiversité. L’enjeu actuel est de le préserver et le restaurer par la réintroduction d’un chapelet d’espaces végétalisés et ouverts permettant la création d’habitats écologiques.

Ce projet est l’un des lauréats de l’appel à projets lancé conjointement par la Métropole du Grand Paris et le programme Nature 2050, et dont l’objectif est de maintenir des continuités écologiques, et de préserver et restaurer de la biodiversité en ville. Ainsi, il permettra l’expérimentation – sans phasage dans le temps – de réaménagements d’habitats tout en devenant démonstrateur à l’avenir pour d’autres démarches similaires sur d’autres parcs, squares et promenades du territoire.

OBJECTIFS

  • Pour la biodiversité

– Participer au renforcement de la trame verte et bleue
– Favoriser la végétation indigène et donc la faune locale
– Restaurer les plantations vieillissantes

  • Pour le climat

– Apporter ombre et fraicheur pour les habitants dans un square public
– Renforcer la capacité d’infiltration des eaux pluviales

  • Pour le territoire

– Reconstituer un espace de biodiversité riche dans un milieu urbain fortement carencé en espaces verts
– Favoriser l’usage du parc par les habitants et améliorer son attractivité esthétique depuis le boulevard

ACTIONS ET MOYENS MIS EN ŒUVRE

Les travaux réalisés et achevés en décembre 2020 visaient à supprimer les anciens aménagements fragmentés et vieillissants, et restaurer des habitats boisés et herbacés dans le parc en plusieurs étapes :

La réalisation deux franges le long du canal par :

  • La suppression des végétaux horticoles non conservés ;
  • Un terrassement pour supprimer les gradines et former des talus en pente douce ;
  • La plantation des arbres via la restauration de l’alignement de saules « osiers », arbustes, vivaces et couvres-sol dans les triangles, réalisation des semis de prairies mésophiles.

La restauration du talus et plantation du verger :

  • Suppression des végétaux horticoles non conservés sur le talus (vivaces horticoles isolées, saules) ;
  • Plantation des arbres (sorbiers des oiseaux), vivaces et couvres-sol (espèces locales) sur le talus ;
  • Réalisation des fosses et plantation des fruitiers (variétés anciennes locales de pommiers et poiriers en accompagnement de tables de pique-nique).

Calendrier

  • Début des travaux de plantation : 2nd semestre 2019 : suppression des anciens aménagements, réalisation des deux triangles de végétation, plantation d’arbres, arbustes, semi de prairies mésophiles.
  • Fin des travaux de plantation : 2020, restauration du talus et plantation du verger
  • Suivi : 2020-2050.

PORTEUR DE PROJET & PARTENAIRES

  • Ville d’Aubervilliers