Corridor biodiv_©CedricCousinierLeRubanVert

Corridor de biodiversité en Bourgogne

Typologie(s) de projet : ,

Restauration d’une continuité écologique entre Pays d’Othe et Gâtinais

YONNE (89)

2017 > 2050

0
surface totale du projet

CONTEXTE

Le territoire Othe-Gatinais

Rural, ce territoire proche de Sens est essentiellement occupé par une agriculture céréalière. Il a conservé une infrastructure boisée grâce à l’existence d’un legs intercommunal boisé géré par l’Office national des Forêts (ONF). Il offre également plusieurs captages d’eau potable de qualité variable.

La commune d’Egriselles-le-Bocage, ainsi qu’une dizaine de communes du nord de l’Yonne, forment ainsi un corridor écologique d’importance nationale. Mais celui-ci est menacé par l’agriculture intensive, l’urbanisation et les infrastructures routières.

OBJECTIFS

Ce projet Nature 2050 vise à créer des haies bocagères (1 330 mètres linéaires dont une grande partie en double rang) sur la commune d’Egriselles-le-Bocage afin de :

– Répondre aux enjeux de biodiversité et de changement climatique du territoire,
– Expérimenter la plantation de haies adaptées à la variété des parcelles,
– Encourager les communes voisines à suivre la même démarche et ainsi accroître les effets positifs du projet,
– Impliquer les habitants de la commune à travers des actions pédagogiques et participatives.

  • Pour la biodiversité

– Restaurer des continuités écologiques favorables aux déplacements des espèces,
– Diversifier la faune et la flore présentes autour des parcelles agricoles, créer de nouveaux habitats.

  • Pour le climat

– Préserver la ressource en eau,
– Favoriser la migration des espèces forestières.

  • Pour le territoire

– Restaurer des continuités écologiques favorables aux déplacements des espèces,
– Diversifier la faune et la flore présentes autour des parcelles agricoles, créer de nouveaux habitats.

ACTIONS ET MOYENS MIS EN ŒUVRE

Les actions planifiées

La restauration d’un maillage de haies bocagères sur le territoire d’Egriselles-le-Bocage permet aux espèces de faune de migrer vers le nord-ouest le long du corridor écologique identifié par le schéma régional de cohérence écologique (SRCE) pour s’adapter au changement climatique.

Les aménagements réalisés sur ce paysage agricole constituent également une opportunité de le protéger contre l’érosion des sols, qui risque de se produire avec l’augmentation des phénomènes climatiques extrêmes liée au changement climatique.

Enfin, la végétation implantée contribuera à préserver la qualité et la quantité de la ressource en eau. Cette action est inscrite dans un programme de plus grande ampleur porté par Le Ruban Vert.

Calendrier

2017-2018 : Travaux de plantation des haies bocagères,
2019-2050 : Entretien et suivi des aménagements

http://www.nature2050.com/wp-content/uploads/2017/12/Nature-2050-Le-Ruban-Vert-VF-1.pdf

PORTEUR DE PROJET & PARTENAIRES

  • Mairie d’Égriselles-le-Bocage
  • Région Bourgogne-Franche-Comté