La nature au cimetière

Typologie(s) de projet : ,

Projet expérimental de déminéralisation et végétalisation d’un cimetière en plein cœur de ville

HAUTS-DE-SEINE (92) 

2019 > 2050

0
surface totale du projet

CONTEXTE

Une richesse naturelle constituant un atout important au sein du tissu urbain discontinu de l’Ile de France :

La présence du végétal à Meudon est importante puisque 50 % du territoire de la commune est occupé par une forêt domaniale, mais aussi au sein même des secteurs construits avec 7 parcs et 17 jardins publics. Les deux quartiers qui bordent le site du projet possèdent chacun leur spécificité donnant à voir différentes strates de végétations, l’une plus liée au patrimoine boisé et l’autre au sein de jardins privés. Le cimetière est situé sur les côteaux de la Seine, plus précisément sur une pente de 4% en direction de la Seine ce qui fait que l’infiltration de l’eau est difficile.

La végétalisation des surfaces minérales permet l’adaptation du territoire aux changements climatiques en améliorant l’infiltration des eaux de pluie et donc ralentissant le ruissellement et une limitant l’érosion. Une gestion plus écologique du cimetière va renforcer la présence de la nature en ville et le choix d’espèces floristiques locales favorisera le développement de la biodiversité tout en valorisant la strate arborée marquée par des essences traditionnelles des cimetières.

OBJECTIFS

  • Pour la biodiversité

– Création d’un écosystème végétalisé à partir d’allées initialement très minéralisées permettant d’accueillir la biodiversité,
– Diversification des essences.

  • Pour le climat

– Améliorer la résilience de cette zone vis-à-vis des conditions d’infiltration de l’eau,
– Atténuation de l’effet d’ilot de chaleur en milieu urbain.

  • Pour le territoire

– Lieu de promenade plus agréable pour les visiteurs, renforcement du lien avec la nature et valorisation des monuments mémoriels,
– Reproductibilité non négligeable, projet « vitrine »,
– Transformer un espace fortement minéralisé en cœur de ville en un espace vert à part entière.

ACTIONS ET MOYENS MIS EN ŒUVRE

  • Ensemencement des allées principales carrossables en gazons spécifiques avec substrat mycorhizé sur plaques alvéolaires recyclées,
  • Ensemencement des allées secondaires et des passages en gazons spécifiques avec substrat mycorhizé,
  • Végétalisation des entre-tombes,
  • Installation de plantes grimpantes le long des murs,
  • Agrandissement et réaménagement du massif d’entrée,
  • Application de la gestion différenciée et installation d’un compost de déchets verts utilisé comme amendement.

Calendrier

Été 2020: Début des travaux
Printemps 2021: Fin des travaux
2021 à 2050 : Suivi

PORTEUR DE PROJET & PARTENAIRES

  • Métropole du Grand Paris