34-Village 4000 arbres_©CDC Biodiversité

Le Village aux 4000 arbres

Typologie(s) de projet : ,

Création d’un corridor de biodiversité par la plantation de jeunes sujets sous forme de boisements denses

VAL-DE-MARNE (94) 

2019 > 2050

0
surface totale du projet

CONTEXTE

Villeneuve-le-Roi possède une histoire liée à l’agriculture sous différentes formes : vigne, élevage, grandes cultures, maraîchage, jardins familiaux… Tout en ayant conservé le caractère fortement boisé du coteau originel.

Le schéma régional de cohérence écologique (SRCE) identifie Villeneuve le Roi comme un « milieu humide à préserver » en lien avec les berges de Seine, qui traverse la ville et des « Corridors alluviaux à restaurer ». Les aménagements liés à l’urbanisation ont imperméabilisé une importante partie des sols, ce qui a fortement fragmenté la trame verte et a recouvert une partie de la trame bleue sous terre.

Ce projet vise une restructuration de la trame verte par la création de corridors écologiques qui prennent en compte la logique de l’axe partant des espaces ouverts d’importance régionale, que forment les pistes de l’aéroport d’Orly, passant par le coteau historique, puis allant vers le fleuve de la Seine.

Ce projet vise également à désimperméabiliser les sols par l’installation d’une strate arborée, arbustive et herbacée. À cette fin, 1 000 arbres sont plantés en plus des 3 000 arbres présents, ce qui va permettre d’une part de renforcer la part de végétal des berges afin de limiter les risques d’inondations survenant lors des périodes de crues, et d’autre part de permettre une meilleure infiltration des eaux de ruissellement pour rejoindre le puissant réseau de sources qu’abrite le territoire.

OBJECTIFS

  • Pour la biodiversité

Restauration d’un réservoir de biodiversité servant de corridor écologique inscrit au SRCE et retour d’espèces protégées.

  • Pour le climat

– Création d’îlots de fraicheur,
– Séquestration de CO2 par les arbres,
– Résilience de la ville face aux débordements d’eau de pluie et de la Seine et meilleure infiltration des eaux de ruissellement à l’échelle de la ville.

  • Pour le territoire

Réappropriation de la nature en ville par les habitants.

ACTIONS ET MOYENS MIS EN ŒUVRE

Renforcement et renouvellement du patrimoine arboré dans plusieurs points stratégiques de la ville afin de résister aux variations d’hydrométrie et création de réserves de biodiversité à travers :

  • Plantation de 600 plants sur toutes les rues qui ont un simple ou double alignement (196 arbres d’alignement et 400 jeunes sujets pour boisements),
  • Plantation de 125 arbres dont arbres tiges et cépées à fruits ou à fleurs,
  • Plantation d’une forêt linéaire (250 arbres dont 200 arbres tiges et 50 cépées),
  • Plantation de 73 arbres en remplacement des sujets morts ou malades.

Calendrier

Septembre 2019: Début des travaux de plantation
Printemps 2022: Fin des travaux de plantation
2022 jusqu’à 2050 : Suivi.

PORTEUR DE PROJET & PARTENAIRES

  • Métropole du Grand Paris