Vergers de Raulhac

Restaurer la biodiversité dans un espace affaibli par la plantation monoculturale

CORRÈZE (19)

2018 > 2050

0
surface totale du projet

CONTEXTE

Les Vergers de Raulhac sont situés à 620 mètres d’altitude, en bordure du Parc Naturel Régional de Millevaches, proche de deux zones naturelles d’intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) : la Lande humide de Cheyssac et la Vallée de la Triouzoune, en amont du lac de Neuvic.

L’objectif de ce projet est d’associer la production agricole biologique et pérenne à l’augmentation et la sauvegarde de la biodiversité locale. En outre, une amélioration de l’état général des sols est également attendue.

Pour favoriser l’accueil de la biodiversité et la régénération des sols, une mise en place d’aménagements arborés est prévue en continuité des aménagements existants.

OBJECTIFS

  • Pour la biodiversité

– Créer des continuités écologiques entre les zones naturelles d’intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF),
– Augmenter la biodiversité de certaines espèces de fruitiers.

  • Pour le climat

– Créer des microclimats et stabiliser les rendements fourragers,
– Augmenter la production fruitière (variétés anciennes locales),
– Intégrer des espèces fixatrices d’azote dans le paysage.

  • Pour le territoire

Intégrer ces aménagements dans des filières de valorisation locale (production fruitière, chauffage, filière bois-énergie, utilisation en élevage, etc.).

ACTIONS ET MOYENS MIS EN ŒUVRE

Les Vergers de Raulhac réintroduisent au paysage de la Haute-Corrèze le pré-verger et les haies fruitières disparus du paysage lors de l’exode rurale et du remembrement agricole. Deux plantations agro-forestières y sont inclues.

  • Au niveau de la parcelle Forêt Noire

2200 mètres linéaires en arcs de cercles concentriques soit 800 arbres. Alternance d’arbres fruitiers, arbrisseaux et arbustes de divers essences. En bordure des haies et deux bosquets, soit 1300 plants sur 4,8 ha.

  • Au niveau de la parcelle de Raulhac

– 700 mètres linéaires, 240 arbres, représentant 1,5ha.
– Alternance d’arbres fruitiers, arbrisseaux et arbustes de divers essences.

Par leur diversité, les arbres plantés permettront de redynamiser le territoire et son paysage et accueillir une biodiversité en déclin. La stabilisation des sols après le remembrement est aussi attendue.

Un projet à double visée agricole et pédagogique est déjà en place. La valorisation de la pratique de l’agroforesterie dans la filière bois-énergie est également à concevoir.

Calendrier

Hiver 2018-2019 : 1ère phase de travaux
Automne 2019 : 2ème phase de travaux
2020-2021 : reprises des plantations & visite technique
2021 à 2050 : suivi

PORTEUR DE PROJET & PARTENAIRES

  • Les Vergers de Raulhac